11
Création immersive, mouvementée & sonore pour une danseuse et un ensemble de cailloux

Public : à partir de 18 mois
Durée : 25 minutes

Inuksuk : chez les Inuits, empilement de pierres dont la fonction est de communiquer avec les humains présents dans l’Arctique. Signifie aussi « agir en tant qu’être humain ».

Se retourner, basculer, construire, faire tenir en équilibre, dégringoler, chuter, rebondir, entasser, collecter, s’empresser, contempler…
Autant d’actions autour de la construction et de la déconstruction qui serviront de partition corporelle & sonore pour cette nouvelle création immersive.

Inuksuk, c’est un peu de nous toutes et tous, à nos balbutiements. C’est l’aventure de notre propre construction. C’est le repère que nous modelons par nos chutes et nos réussites, en partant à la découverte de nos premières perceptions.

11

Dates à venir

  • 23 février à 10h30 - St-Marcellin Vercors Isère Communauté // Vinay (38)
  • 9 mars 2024 à 11h - Médiathèque de Messimy // Messimy (69)
  • 22 mars à 10h & 15h (Scolaires) - MJC Jean Macé // Lyon 7 (69)
  • 23 mars à 10h30 (Tout Public) - MJC Jean Macé // Lyon 7 (69)
  • 7 avril 24 à 11h & 15h30 - Fête du livre jeunesse // Villeurbanne (69)

Démarche artistique

L’enfant part à la découverte du monde qui l’entoure en composant avec son univers. Il essaie, encore et encore, chute, rebondit, dégringole à nouveau, invente, expérimente ses possibilités, construit sans cesse avec ce qui lui tombe sous la main.

L’utilisation de verbes d’action, familiers des enfants, comme support chorégraphique est un des principaux outils de la composition. L’idée est de créer une palette d’actions concrètes, autour des notions de construction et de déconstruction, observées et réalisées par les enfants. Elles sont reprises, façonnées, modelés en mouvements dansés en utilisant la répétition, l’amplification, la distorsion.

Quant à la création sonore, l’envie a été de développer une proposition musicale plutôt aérienne, entremêlée de sons de la nature, dans le but de plonger les petits comme les grands dans un univers poétique. Un dispositif de spatialisation du son est mis en place et permet de s’immerger dans de grands espaces naturels imaginaires. 

Conception & interprétation / Alexia Volpin

Conception, musique originale, technique / Nicolas Peraldi

Regard extérieur & accompagnement BMC / Audrey Tardy

Costume / Johanna Lavorel

Production / Compagnie Zeïf

Co-production / Les Bravos de la nuit (42)

Création soutenue par la compagnie ACTA (95) dans le cadre du dispositif Pépite, pôle d’accompagnement à la création jeune public

Soutiens et accueils en résidence / Les Bravos de la nuit (42) / Pôle 9 (Lyon 9), Centres sociaux Halimi & Mermoz dans le cadre du Festival petite enfance Arts & cultures, MJC Jean Macé (Lyon 7)

Diffusion / Léna Trioulaire